Attirer les jeunes talents dans l'usine grâce à des solutions digitales

L’un des plus grands enjeux qu’affrontent les entreprises industrielles dans ces dernières années est la difficulté à recruter de nouveaux talents pour remplacer les collaborateurs qui partent à la retraite. Cela se traduit par le ralentissement du rythme de développement prévu pour l’entreprise et la perte du savoir-faire qui quitte l’usine vers la retraite. Les jeunes ne semblent pas du tout séduits par l’univers industriel qui souffre de plus en plus de cette réalité.

Nous allons dans cet article analyser ce phénomène et proposer des solutions pour attirer les jeunes talents dans les usines.

La difficulté de recruter des jeunes talents

De nombreuses enquêtes ont été réalisées ces dernières années démontrant que 6 entreprises sur 10 déclarent qu’elles manquent de jeunes talents pour pouvoir se développer. Les techniciens de maintenance industrielle deviennent de plus en plus rares et les opérateurs sont en rupture de stock. Ce qui fait que les entreprises industrielles font face à de vraies difficultés pour assurer la continuité de leur travail et se développer.

Ce phénomène touche les jeunes talents de tous les niveaux : des opérateurs aux managers en passant par les techniciens. En plus du recrutement, les entreprises ont aussi du mal à fidéliser les jeunes diplômés pour les empêcher de quitter l’entreprise.

Dans le contexte de la 4è révolution industrielle, le recrutement des jeunes talents pour remplacer les anciens salariés qui partent à la retraite ou pour renforcer les équipes en vue de se développer et réaliser un plus haut chiffre d’affaires semble une vraie problématique qui empêche l’évolution de tout l’écosystème industriel.

L’attrait de l’industrie 4.0 pour les jeunes de demain

Il semble que la seule explication de ce phénomène est le fait que l’environnement industriel n’est pas assez attractif pour les jeunes talents. En fait, la conscience collective est chargée de clichés des anciennes usines rudimentaires où il ne fait pas beau de travailler. Mais la réalité actuelle est différente de celle d’il y a quelques dizaines d’années.

Les entreprises industrielles migrent vers des espaces de travail plus confortables et favorisant le bien-être de l’opérateur. En plus, dans le cadre de l’industrie 4.0, les usines se transforment en des espaces d’échanges ou les humains sont connectés aux machines via des interfaces digitales et des solutions innovatrices.

Ainsi, l’usine digitalisée ne pourrait que plaire aux jeunes qui passent leurs journées à échanger via des interfaces digitales et surfer sur le web. En implémentant des solutions digitales et en intégrant des interfaces interactives, les usines améliorent leur attractivité face aux jeunes talents.

Former les nouveaux collaborateurs sur les technologies de demain et celles qu’ils vont utiliser

Pour pouvoir attirer les jeunes talents dans les usines de demain, il est nécessaire d’intégrer de nouvelles solutions de formation et de les former aux nouvelles technologies qu’ils vont utiliser pour effectuer leur travail. Ainsi, pour faire face à la pénurie des techniciens de maintenance et des jeunes opérateurs, les usines doivent rejoindre la 4ème révolution industrielle et utiliser des outils digitaux pour la formation de leurs collaborateurs.

Picomto propose la solution logicielle et technologique idéale qui permet aux entreprises industrielles de digitaliser leurs processus de formation et leurs modes opératoires. De cette manière, elles seront plus attractives aux yeux des jeunes talents qui sont quotidiennement entourés par le digital et les solutions technologiques innovantes.

Découvrez comment SKF a digitalisé ses instructions de travail

Partenariat entre les jeunes et les plus anciens

Quand on parle de formation et de partage de connaissance, on parle évidemment d’un partenariat qui doit exister entre les jeunes talents et les anciens collaborateurs qui préparent leur départ à la retraite. Ces derniers peuvent résister aux changements et à l’adoption des nouveaux outils digitaux, c’est ici que les jeunes jouent le rôle le plus important dans la chaîne du transfert des connaissances.

Sans une véritable cohésion entre les différentes générations, les entreprises peuvent souffrir des fuites des connaissances et de la perte du savoir-faire. Intégrer des solutions innovantes permet donc de faciliter les échanges entre les différentes générations et le partage des connaissances permettant ainsi de conserver le capital de l’entreprise.

Les jeunes sont plus enclins à utiliser les nouvelles technologies et font le lien entre les technologies et les plus anciens

Etant plus à l’aise avec les outils digitaux et désireux d’essayer et d’adapter les nouvelles technologies, les jeunes permettent à l’entreprise d’adopter plus facilement les outils innovants qui la permettent de rejoindre la transformation digitale et améliorer sa compétitivité.

Les anciens collaborateurs étant parfois résistants aux changements et à l’adoption des nouveaux outils digitaux peuvent ralentir le rythme d’évolution de l’entreprise.

C’est dans ce contexte que le partenariat entre les jeunes nouvellement recrutés et les plus anciens collaborateurs joue un rôle décisif dans l’évolution de l’entreprise. En fait, les jeunes peuvent jouer le rôle d’intermédiaire entre les nouvelles technologies introduites dans les usines et les anciens collaborateurs de l’organisme.

Les plus anciens transmettent leurs connaissances aux nouveaux

De leur part, les anciens collaborateurs jouent un rôle primordial dans la conservation et le transfert du savoir entre les différentes générations. En fait, pour chaque entreprise ayant son propre savoir-faire interne qui est partagé entre les différents collaborateurs, le départ de l’un des collaborateurs peut causer une fuite de connaissances et de savoir-faire. C’est pour cette raison que les anciens doivent encadrer les jeunes talents et leur transférer leurs connaissances.

Les nouvelles technologies permettent de conserver et partager les connaissances entre les différents intervenants au sein de l’usine en créant un espace collaboratif d’échanges et de discussion.

Quelle solution utiliser pour former et transmettre les compétences ?

Picomto développe des solutions digitales et de nouvelles technologies permettant de digitaliser l’organisation du travail et la formation au sein des usines. La transformation digitale des processus de formation et de production permet d’attirer les jeunes talents qui sont entourés tous les jours par les solutions innovantes et le digital.

De cette manière, les entreprises industrielles peuvent pallier aux difficultés liées aux pénuries des techniciens et des opérateurs ainsi qu’aux départs des anciens collaborateurs vers la retraite. Ces solutions technologiques facilitent l’intégration des jeunes talents et le partage des connaissances entre les différentes générations. Elles sont donc les outils idéals pour attirer et former la main d’œuvre de demain.

Demandez une démo personnalisée