Quels sont les niveaux de maintenance industrielle ?

Quelles sont les niveaux de maintenance industrielle ?

La préservation du parc de machines, aussi bien en termes de valeur des équipements, de leurs performances et de la sécurité, passe par une maintenance optimale. Et pour que celle-ci soit assurée, la connaissance des niveaux d’interventions est indispensable. Les niveaux de maintenance, qui sont au nombre de cinq, ont été définis par l’Association française de normalisation (AFNOR), et plus spécifiquement par la norme X 60-010 (1994).

Chacun de ces 5 niveaux correspond au degré de complexité de l’opération de maintenance à effectuer, ainsi qu’au niveau d’expertise requis et l’importance des moyens (outillage, technologie, espace…) à mettre en œuvre.

Maintenance de Niveau 1

Les opérations de maintenance classées dans le premier niveau sont celles dont la complexité est réduite et qui ne nécessitent que peu de pièces ou de consommables, voire pas du tout.

Il s’agit d’actions basiques en préventif de type graissage, relevé de compteur, test de voyant, ou en correctif (remplacement d’ampoule…).

Généralement effectuées sur des organes faciles d’accès et ne posant pas de problème de sécurité particulier, elles ne demandent pas un personnel spécialisé. Les opérateurs appelés à les réaliser n’ont qu’à suivre les instructions visuelles de travail.

Maintenance de Niveau 2

Il s’agit toujours d’opérations de maintenance peu complexes, mais qui le sont davantage par rapport à celles du Niveau 1. Ce sont des actions de maintenance préventive ou des dépannages assurés en appliquant des procédures simples.

Ces travaux sont confiés à des techniciens ou à des opérateurs ayant reçu une formation spécifique. Parmi les opérations de maintenance de Niveau 2, on retrouve divers réglages, la vérification de capteurs, les remplacements de courroies ou de tresses, etc.

Maintenance de Niveau 3

Pour les actions de maintenance de Niveau 3, on fait appel à des techniciens spécialisés. Ces derniers peuvent intervenir sur le lieu où se trouve la machine ou dans l’espace dédié au service de maintenance. Les procédures appliquées ici sont plus complexes et un diagnostic est généralement nécessaire avant toute intervention.

C’est le cas notamment des opérations préventives telles que la vérification de la combustion dans une chaudière ou tout réglage amenant à faire usage d’instruments de mesure. C’est également le cas d’actions correctives comme le changement de pompe ou de vérin.

Maintenance de Niveau 4

Le 4e niveau de maintenance établi par norme AFNOR 60-010 englobe les opérations de maintenance de grande importance, nécessitant une expertise technique particulière.

Les techniciens chargés d’effectuer ces interventions doivent posséder une qualification spécifique. Ils agissent généralement en équipe et sous la supervision d’un responsable spécialisé.

Il peut s’agir d’interventions préventives telles que les analyses de vibrations ou de niveaux de chaleur par infrarouge, ou de travaux correctifs comme la révision d’une pompe.

Maintenance de Niveau 5

Les opérations de maintenance les plus complexes sont celles classées parmi le Niveau 5. En règle générale, elles sont confiées au constructeur ou au reconstructeur, et les moyens mis en œuvre s’apparentent à ceux utilisés dans la fabrication.

La maintenance de Niveau 5 est effectuée essentiellement sur les équipements lourds, qui sont ainsi remis en conformité.

Elle peut être réalisée en externe, par un prestataire de service spécialisé.

Picomto est la solution web et mobile pour créer, exploiter et analyser des instructions visuelles de travail et procédures de maintenance. Nous accompagnons les industriels dans leur démarche de digitalisation de leur documentation technique, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

2018-08-07T16:00:13+00:00

Laisser un commentaire