5 raisons d’utiliser des instructions digitales de travail

5 raisons d'utiliser des instructions digitales de travail

A l’heure où tout tend à être dématérialisé dans le monde de l’industrie, les modes opératoires n’échappent pas à cette transformation. Les instructions de travail sont des documents fondamentaux, puisque ce sont elles qui détaillent aux opérateurs les actions à effectuer au sein de leurs postes, et d’aucuns préconisent leur passage au format numérique en évoquant 5 raisons :

  • L’amélioration de la productivité qu’une telle évolution promet
  • La réduction des temps de formation
  • La diminution des temps de changements de série
  • Le fait que la digitalisation des modes opératoires s’inscrit pleinement dans un processus d’amélioration continue
  • La diminution des erreurs

Voyons ces aspects plus en détail…

Digitaliser les modes opératoires pour booster la productivité

Les modes opératoires « papier » sont considérés comme désuets et de moins en moins enclins à soutenir la productivité. Peu pratiques en ce qui concerne leur accès, ils n’offrent que des possibilités limitées en termes d’éléments de compréhension, contrairement aux nouveaux outils numériques qui multiplient les formats. Il est bien plus pratique pour un opérateur d’intégrer des données relatives à sa mission en consultant un mode opératoire visuel et interactif, par exemple, qu’une série d’instructions couchées sur papier. Cette aide est d’autant plus bienvenue lorsqu’il s’agit de procédures particulièrement complexes et pour lesquelles la moindre erreur consécutive à une mauvaise interprétation peut avoir d’importantes conséquences sur la production.

Des instructions de travail digitales contribuent donc à bâtir des lignes de production plus efficaces et donc à améliorer la productivité.  

Des formations plus efficaces et plus rapides

Il est indéniable que pour les personnes en formation, l’assimilation des connaissances est facilitée par des supports plus en phase avec l’évolution de l’environnement de travail. De la même manière que l’opérateur déjà en poste et qui suit le mode opératoire dématérialisé pour effectuer ses tâches plus efficacement, l’apprenant se familiarise plus rapidement aux instructions de travail présentées sur ordinateurs et tablettes. Ce qui réduit le temps de formation et permet à l’entreprise de renforcer plus vite ses équipes par de nouvelles compétences.

La digitalisation des instructions de travail réduit le temps des changements de série

Les changements de séries sont des opérations incontournables, mais qui pénalisent la production ; la machine sur laquelle on intervient pour effectuer des changements (moule, gabarit, outil…) et réglages n’est pas en production pendant ce temps. La méthode SMED, par exemple, s’accompagne d’une analyse des modes opératoires et celle-ci est considérablement améliorée grâce au numérique. De ce fait, les tâches inutiles sont décelées plus facilement dans les instructions de travail qui, une fois débarrassées de ces sources de lenteurs et d’erreurs, deviennent plus efficientes.

Grâce à des instructions digitales de travail, les opérateurs peuvent effectuer des tâches simples, comme la maintenance de niveau 1 qui est habituellement effectuée par le service de maintenance, et ainsi gagner du temps pendant le changement de série. Vous pouvez également consulter notre article sur comment réduire le temps des changements de série pour plus de détails.

En plein dans la logique d’amélioration continue

En numérisant les modes opératoires, on donne la possibilité aux opérateurs de gagner en efficacité, d’identifier la pertinence de chaque étape constitutive des instructions de travail, de suggérer et de documenter des améliorations.

On constate ainsi que l’on a là les principes de l’approche Kaizen, école de référence en matière d’amélioration continue. On peut donc dire qu’utiliser des instructions digitales de travail s’inscrit dans un processus d’amélioration continue.

Moins d’erreurs, plus de qualité

Les modes opératoires digitaux se veulent plus précis et sont pensés de manière à ce que ceux qui les appliquent, les opérateurs donc, réalisent leurs objectifs du premier coup, sans commettre de faux pas. La dématérialisation des instructions de travail diminue les erreurs et, par conséquent, permet de gagner du temps et des ressources.

Picomto est la solution dédiée pour créer, gérer et consulter des instructions digitales de travail. N’hésitez pas à contacter un de nos experts pour en savoir plus.

2018-08-07T15:57:10+00:00

Laisser un commentaire