5 bonnes pratiques pour gérer vos instructions de travail dans le temps

Les instructions de travail sont la principale garantie de qualité dans l’industrie. En fait, appliquer les modes opératoires permet aux différents acteurs d’agir dans le respect des normes de qualité, de productivité et de sécurité. Ainsi, une bonne gestion des instructions de travail s’impose dans l’objectif de toujours les avoir à jour.

Priorisez les instructions de travail

Pour qu’elles soient bien appliquées, les instructions de travail doivent être priorisées. C’est-à-dire que les modes opératoires doivent passer avant les habitudes. Un opérateur doit ainsi appliquer les instructions qui lui sont destinées à la lettre pour éviter toute perte.

Créez les pour les bonnes personnes

Un changement de poste ou l’arrivée de nouveaux opérateurs exige une mise à jour des instructions de travail. Définissant le « comment faire » de chaque poste, les modes opératoires doivent être spécifiques à chaque poste. Bien que les procédures soient appliquées par tout le monde, il est nécessaire de créer des instructions de travail spécifiques à chaque poste. En d’autres termes, les modes opératoires doivent être destinés aux bonnes personnes pour garantir les résultats attendus.

Communiquez !

Étant un élément d’une extrême importance dans l’organisation et l’exécution du travail au sein de l’industrie, les instructions de travail doivent être connues par tout le monde. 

En fait, il est judicieux de communiquer chaque changement dans ces supports pour que tout le monde en prenne compte.

Ainsi, la publication et la communication des instructions de travail sont aussi importantes que leur création. Elles doivent être accessibles par tous les intervenants concernés. Ainsi, dans l’industrie du futur, les opérateurs connectés doivent avoir un accès immédiat aux modes opératoires actualisés.

Former et tester vos opérateurs sur l’instruction

L’instruction de travail n’est pas une vérité absolue. En fait, les décideurs peuvent mettre les instructions à jour à chaque fois qu’une nouvelle procédure est mise en place ou un nouvel appareil est introduit dans l’usine.

Ainsi, les décideurs doivent tester les instructions de travail sur les opérateurs en conditions réelles après qu’ils aient suivi la formation adéquate.

Collecter, analyser et recommencer

La donnée industrielle est un enjeu majeur à l’ère de l’industrie 4.0. Les décideurs et ceux qui occupent des postes de direction doivent bien collecter et gérer ces données en vue d’optimiser les processus.

En fait, les données relatives à l’application des instructions de travail doivent être collectées régulièrement et minutieusement. Elles constituent une base de travail pour les décideurs pour évaluer toute la procédure ainsi que la performance des opérateurs. L’analyse peut mener à des prises de décisions concernant le poste lui-même ou les modes opératoires qui le concernent.

Cette chaine de collecte, d’analyse et de prise de décision est continue. Elle se renouvelle à chaque fois pour assurer une visibilité continue sur l’application des modes opératoires.

Un logiciel pour s’occuper de tout ça

Un logiciel d’instructions de travail digitales comme nous développons chez Picomto permet de créer ces documents mais également de les maintenir à jour dans le temps. Vous avez en plus une traçabilité sur les opérations, les points de douleur des opérateurs, les données pour alimenter vos processus d’amélioration continue.

Vous voulez une démo ? Contactez-nous !