démarche qualité

Il faut savoir que mettre en place une démarche qualité au sein d’une entreprise, c’est lui donner une conscience d’elle-même et la doter des moyens d’analyser son propre fonctionnement.
Ce processus peut s’apparenter à une sorte de méthode professionnelle méthodique ayant pour but d’assurer l’amélioration continue de son activité. Il faut dire qu’il s’agit d’une phase majeure dans la vie d’un organisme qui lui permet de pérenniser son existence.

Qu’est-ce qu’une démarche qualité ?

Avant d’instaurer une démarche qualité, toute entreprise doit avoir une politique de qualité qui identifie les objectifs à atteindre en termes de production et de management. Rappelons que la démarche qualité se base principalement sur un système de management de la qualité (SMQ).

Dès que la politique qualité est acceptée et approuvée par la majorité des employés, la démarche qualité est introduite. Il faut dire que la démarche qualité désigne l’ensemble des actions menées par une entreprise pour améliorer la qualité et la gestion de la qualité.

Cette stratégie d’entreprise permet d’optimiser le fonctionnement et les savoir-faire en prenant en considération les besoins des clients. Elle vise principalement à attirer de nouveaux prospects tout en préservant sa clientèle (satisfaction client). Toutefois, à la différence d’autres stratégies marketing, la démarche qualité se base sur les qualités du service ou du produit que propose l’entreprise.

À quoi sert une démarche qualité ?

Mettre en place un système qualité permet, tout d’abord, d’offrir un service ou fabriquer des produits plus efficacement. Cela va entraîner, par la suite, des bénéfices.

De plus, un meilleur fonctionnement est en mesure d’impacter considérablement les conditions de travail des collaborateurs. En effet, un employé qui se sent mieux au travail sera systématiquement plus investi. Rappelons que les conséquences positives d’une meilleure implication des employés sont multiples : travail soigné, augmentation de la productivité, turnover limité…

En ajout, un service ou un produit de bonne qualité est le meilleur moyen de se prémunir de la concurrence.

D’autre part, mettre en place ce type de démarche, c’est aussi revoir la communication interne entre les différents services de l’entreprise et assurer de bonnes relations entre les collaborateurs.

De ce fait, nous pouvons dire qu’une démarche qualité permet de préserver sa clientèle et de conquérir de nouvelles parts de marché. Que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur de l’entreprise, la qualité est assurée.

Quelles sont les fonctions concernées par la démarche qualité ?

  • Maintenance des ressources matérielles (locaux, moyens de communication, moyens de transport…)
  • Communication interne et externe
  • Structuration de la fonction étude/ développement/ conception
  •  Audits (audit interne)
  • Gestion des informations provenant des clients (réclamations, évaluations, etc.)
  • Etc.

L’importance de la norme ISO 9001 (certification ISO)

Il faut savoir, qu’aujourd’hui, la norme ISO 9001 se présente comme la référence en termes de qualité. Elle se base sur une démarche d’amélioration continue à travers la bonne maîtrise des procédures et des processus. Il s’agit d’un outil indispensable pour gagner en compétitivité. Elle répond à 3 buts :

  • Prouver sa capacité à livrer des produits et des services conformes dans le respect des exigences de la norme
  • Optimiser la satisfaction des clients en instaurant une procédure d’amélioration continue de la qualité
  • Valoriser l’entreprise et ses salariés

De ce fait, elle permet de diminuer les coûts de production, se préoccuper du bien-être de ses salariés et assurer l’amélioration de la qualité des pratiques d’achats.

Etre certifié ISO 9001, c’est ainsi s’assurer une certaine crédibilité. De ce fait, une démarche qualité a pour but de s’améliorer sans cesse et à tous les niveaux de l’entreprise sur le long terme. Elle permet également de se démarquer des concurrents, et ce, en proposant un bon produit qui répond aux attentes des clients.

Comment mettre en œuvre une telle démarche ?

Il faut savoir que les conditions pour mettre en place une démarche qualité varient selon le produit ou le service proposé. Cependant, deux axes d’amélioration sont à prendre en considération : les salariés et les coûts.

  • Déterminer les objectifs suivant l’amélioration continue

La première étape pour mettre en place une démarche qualité est de définir les objectifs. Ce sont principalement les équipes directives qui les fixent selon les attentes des clients. Ces objectifs comprennent d’une part le management et, d’autre part, la production. Cette phase constitue le début de la mise en place d’une politique de qualité.

Cependant, il est important de garder en tête que la démarche qualité fait partie d’un processus d’amélioration continue. En effet, l’objectif est que chaque entreprise s’améliore continuellement.

De ce fait, nous pouvons dire qu’il s’agit d’une démarche progressive où les changements doivent se réaliser petit à petit.

  • Faire accepter la démarche aux salariés

Afin qu’une stratégie d’amélioration de qualité fonctionne, il est important que tous les employés l’acceptent. Il est fortement déconseillé d’instaurer une démarche qualité si l’entreprise passe par des périodes difficiles (licenciement économique ou rachat).

Pour que tous les employés s’investissent dans cette nouvelle démarche, nous vous recommandons de les consulter pour identifier les problèmes qu’ils rencontrent et les solutions proposées.

En plus de participer à l’amélioration du fonctionnement de l’entreprise, cela permet d’impliquer les employés dans cette démarche.

De plus, les responsables et les cadres doivent réorganiser leurs services afin qu’ils s’adaptent aux nouveaux objectifs mis en place.

La mise en place des référentiels (référentiel privé, individuel ou collectif) permet également de garantir une démarche qualité efficace.

  • Optimiser les coûts

Afin d’optimiser les coûts, vous pouvez vous baser sur le coût d’obtention de la qualité (COQ). Il a pour but de calculer l’investissement qu’une entreprise doit effectuer pour accroître ses bénéfices sans influencer la qualité de ses produits ou services.

Le calcul du coût d’obtention de la qualité prend en considération 2 paramètres :

  • Les éléments qui causent une perte d’argent à cause d’une mauvaise qualité
  • Les éléments qui permettent un gain d’argent grâce à une bonne qualité

Comment réussir votre démarche qualité ?

Afin que la mise en place des démarches qualité soit avantageuse, il faut que :

  • Les démarches ainsi que ses directives soient comprises par tout le monde
  • Les employés soient formés aux nouvelles tâches et les conditions de travail soient analysées et améliorées
  • Un représentant qualité (responsable qualité) soit désigné dans les services principaux (service commercial, technique, production)
  • La non-qualité soit analysée pour assurer la qualité continue
  • L’avis du client soit pris en considération pour garantir la satisfaction client