La sécurité dans les usines : une source d'amélioration continue

Sécurité en entreprise industrielle et performance vont de pair. Cela a toujours été le cas dans le monde de l’industrie et l’est encore davantage dans celle qui se profile, l’industrie 4.0, où l’environnement de travail évolue sans cesse et les exigences augmentent constamment. L’amélioration continue passe donc aussi par l’analyse des risques (risques chimiques, risques naturels et technologiques, risques sanitaires, risques psychosociaux etc.), le traitement et la mise en place de plan de prévention des risques de diverses natures qui guettent les organisations et en particulier les postes de travail.

Dans les entreprises industrielles dont les activités peuvent présenter des dangers et des risques technologiques, la sécurité industrielle se base principalement alors sur l’étude et l’évaluation des risques et sur leur maîtrise : le document unique.

Toutefois, nous pouvons dire que la politique de sécurité englobe généralement la sécurité-incendie, la sécurité informatique, sécurité-environnement, la sécurité des systèmes industriels, sécurité des biens, la sécurité au poste de travail, la sécurité des procédés, etc.

Consignes de sécurité : assurer la sécurité au travail des collaborateurs

Dans les industries, quelle que soit la stratégie d’amélioration continue mise en place et appliquée, cette dernière comporte un volet incontournable qui est celui de la sécurité des salariés et la sécurité du poste (gestion des risques liés au travail et prévention des accidents et la sécurité des systèmes d’information).

Il est, en effet, inconcevable pour une entreprise de fonctionner normalement et, a fortiori, de vouloir être performante, sans prendre en compte le risque industriel et prévenir les risques professionnels dans les différents lieux de travail. En effet, toute la chaîne de production est en mesure d’être affectée, par exemple, par l’intrusion d’un cyberattaquant.

Nous pouvons définir le risque industriel comme étant un évènement accidentel se produisant sur un site industriel engendrant des conséquences immédiates graves pour le personnel, les riverains, les biens et l’environnement. De ce fait, il est important d’assurer la protection individuelle et collective. Notons que santé et sécurité au travail vont de pair. Il s’agit de deux priorités principales pour toute industrie.

La sécurité industrielle des collaborateurs est crucial

Dans le secteur industriel, cela concerne tout d’abord la sécurité des opérateurs et du personnel en général (ingénieur sécurité, responsable sécurité informatique, responsable qualité, consultant en sécurité, agent de sécurité, chef de projet, chef d’équipe, etc.). Il est indéniable qu’en faisant en sorte que l’environnement de travail soit à l’abri des dangers (chute d’objet, chute de l’opérateur lui-même dans son poste de travail, exposition à des produits chimiques, des produits dangereux, ou émanations toxiques, risques majeurs d’électrocution, manquement dans les mesures d’hygiène et de sécurité, etc.), on peut réduire les accidents du travail et donc l’absentéisme.

Or, l’on sait que cet absentéisme est l’un des pires ennemis de la performance et un puissant frein à l’amélioration continue. De ce fait, il est important de mettre en place d’une démarche de prévention des risques professionnels, des règles de sécurité et une stratégie de protection de l’environnement.

Télécharger notre ebook sur pourquoi passer aux instructions de travail digitales

D’autre part, on ne peut demander à l’opérateur (ingénieur par exemple) d’être productif et de se sentir totalement impliqué dans sa mission s’il ne se sent pas en sécurité sur les sites industriels.

De ce fait, toute entreprise industrielle doit avoir une bonne maîtrise des risques industriels pour éviter les maladies professionnelles (contact avec un produit chimique ou d’autres matières dangereuses) ou les incidents de travail.

Découvrez également notre article : 3 choses à faire pour améliorer la sécurité des opérateurs

Actions de prévention des risques professionnels : dématérialiser des procédures

Spécifiées par écrit et intégrées dans la documentation industrielle de l’entreprise, les procédures sont aujourd’hui dématérialisées dans une logique, là aussi, d’amélioration continue.

La digitalisation des procédures, qui décrivent notamment les organisations, méthodes de travail, les opérateurs et services concernés et les outils à déployer, permet de les rendre plus efficaces en même temps qu’elle participe à la protection et la sécurisation des collaborateurs, des informations et des moyens de production.

On retrouve, dans les procédures, les mesures de sécurité à appliquer au quotidien et en cas d’incident. Numérisées, elles sont plus faciles à transmettre, à mettre à jour et mettre à l’abri de la destruction ou de la perte, qu’elle soit d’origine accidentelle ou consécutive à une action malveillante.

Adapter les outils et les supports de communication

Si les instructions écrites sont importantes et même indispensables, les éléments visuels ont un impact encore plus grand car ils favorisent la compréhension en même temps qu’ils éveillent l’intérêt.

Centrés sur la perception visuelle, les outils relevant du visual management sont justement destinés à améliorer la communication avec les différents acteurs de l’entreprise. On peut prendre l’exemple tout simple d’un panneau utilisé pour animer des réunions périodiques au sein-même de l’atelier et traitant des thèmes essentiels, dont la sécurité des personnes et les performances. Des séances brèves, mais régulières, où des indicateurs pertinents sont analysés et des consignes rappelées pour permettre aux équipes de maintenir le cap sur les objectifs fixés.

Le visual management met l’accent sur la simplification de l’information, sa lisibilité et sa disponibilité, la mettant au service de la sécurité en particulier et de l’amélioration continue de manière plus globale.

Picomto est une solution innovante et collaborative pour la création et gestion de procédures visuelles. N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez en savoir plus.to.com/

daher étude de cas