maintenance préventive

De manière générale, lorsqu’un équipement fonctionne à pleine capacité, nous avons tendance à négliger de faire des travaux de maintenance préventive. Cependant, il faut s’attendre qu’un jour ou l’autre un incident puisse se produire. Ce dernier engendrera inévitablement, par la suite, des réparations plus coûteuses et plus compliquées.

De ce fait, la meilleure des solutions pour éviter toute forme de panne, c’est de mettre en place un plan de maintenance préventive au sein de votre organisation. En effet, grâce à ce type de maintenance, vous allez éviter qu’un problème mineur ne devienne un problème majeur. Cela vous permet non seulement d’empêcher les coûts de remplacement des équipements et les temps d’arrêt imprévus, mais également d’améliorer la sécurité de votre espace de travail en réduisant les risques pour votre installation.

Qu’est-ce que la maintenance préventive ?

Appelée également maintenance technique planifiée, la maintenance préventive désigne principalement toute intervention sur un équipement à intervalles réguliers ou selon des critères prédéfinis. Son principal but est de diminuer les risques de panne sur les biens, machines et équipements. Elle vise également à atteindre des objectifs plus généraux. C’est pour cette raison que la plupart des entreprises et des usines cherchent, désormais, à développer la part de maintenance préventive par rapport à la maintenance corrective.

Maintenance préventive : quel est son but ?

Comme nous venons de le mentionner, l’objectif premier de la maintenance préventive est de réduire le risque de dysfonctionnement et de limiter le nombre et la fréquence des pannes des machines.

À travers ce but, on cherche essentiellement à :

  • Diminuer la fréquence des arrêts de production
  • Réduire les temps d’arrêt des machines pour réparation
  • Optimiser la durée de vie des machines et équipements
  • Planifier les interventions de maintenance corrective pour les réaliser les meilleures conditions
  • Améliorer la gestion des stocks des pièces de rechange
  • Éviter toute consommation superflue d’énergie, de lubrifiant ou de consommables
  • Diminuer le budget de maintenance
  • Améliorer les conditions de travail des employés
  • Réduire, voire éliminer les causes d’accidents graves

Maintenance préventive : quels sont ses différents types ?

Nous trouvons 3 types de maintenance préventive :

  • La maintenance systématique
  • La maintenance conditionnelle
  • La maintenance prévisionnelle

La maintenance systématique

Ce type de maintenance est nécessaire d’un point de vue criticité concernant les premières étapes de dégradation sur une pièce d’un équipement. Il peut être effectué à intervalles prédéfinis, ou selon un critère d’utilisation, sans prendre en considération les conditions d’utilisation de la machine. Par exemple, le remplacement d’une courroie de distribution d’un véhicule tous les 150 000 kilomètres.

Il faut savoir que la maintenance systématique demande une solide connaissance des règles de dégradation. De ce fait, elle doit être effectuée de manière fiable, de façon à éviter une surveillance supplémentaire en dehors des périodes d’inspection et supprimer tout autre besoin de vérification supplémentaire entre deux interventions.

Ce type de maintenance est effectué sur des équipements ne demandant pas de coûts de changement des pièces élevées. En effet, il comprend principalement :

  • Le remplacement de roulements, d’huile, de ressorts, de joints, de résistances, de lampes, de contacts, etc.
  • Le réglage des potentiomètres, de tension, de courroie, de la pression, etc.
  • Le contrôle de couple de serrage, de niveaux, etc.

La maintenance conditionnelle

Ce type de maintenance nécessite la surveillance du fonctionnement d’une machine, selon certains paramètres (pression, niveau, débit, etc.). Les opérations de maintenance industrielle vont être programmées selon les résultats de ces contrôles. La maintenance conditionnelle permet de pallier les inconvénients d’une maintenance systématique. Pour ce type de maintenance, avoir des connaissances supplémentaires n’est pas nécessaire.

La maintenance prévisionnelle

Appelée également maintenance prédictive, la maintenance prévisionnelle est effectuée à l’aide d’estimation suite à des analyses et des évaluations des paramètres de la machine.

Il faut savoir que ce type de maintenance est coûteux et demande des outils sophistiqués. Il s’applique uniquement à des éléments d’un point de vue sécurité et coût.

En conclusion, les 3 types de maintenances préventives ont pour but de limiter les probabilités de pannes. Cependant, ils n’empêchent pas les possibles pannes entre deux interventions.

Pourquoi un plan de maintenance préventive ?

Instaurer un plan de maintenance est important pour appliquer les principes de la maintenance préventive. En effet, il faut savoir que la planification se présente comme la clé ultime pour respecter les procédures qui permettent de prévoir les pannes.

Un plan de maintenance préventive se présente comme un document rassemblant les procédures, les ressources et le planning des interventions de maintenance sur un équipement ou une machine.

Il est important de respecter certaines étapes pour préparer un plan de maintenance :

  • Définir le périmètre d’intervention
  • Choisir le ou les types de maintenance préventive à appliquer ainsi que les interventions correspondantes
  • Élaborer un dossier rassemblant toutes les interventions planifiées ainsi que toutes les informations nécessaires à leur réalisation.

Comment créer un programme de maintenance préventive durable ?

Définir vos objectifs d’entreprise

Qu’est-ce que vous attendez pour mettre en place un plan de maintenance préventive des équipements ? Il faut dire que la première étape pour construire un plan efficace est principalement de définir vos objectifs. Si vous souhaitez faire des économies, vous devez vous concentrer sur une maintenance qui considère l’âge de vos équipements, diminue les coûts de main-d’œuvre et prévient les bris.

Définir les paramètres d’action

De plus, lorsque vous envisagez de mettre en place un plan de maintenance préventive, sachez que de nombreux éléments sont à prendre en considération. En effet, il faut identifier les paramètres d’action avec exactitude pour que votre plan soit le plus efficace possible. Parmi ces paramètres d’action, nous trouvons les interventions :

  • Essentielles : ce type d’intervention comprend les maintenances obligatoires, les réglementations des équipements ainsi que les contrôles périodiques des machines et infrastructures.
  • D’usage : cela concerne les pannes et les retours des utilisateurs.
  • Préconisées : ce qui est recommandé par le constructeur.

Dès que vous avez défini vos paramètres d’action, vous pouvez, par la suite, classer ces interventions par ordre de priorité, et ce, selon le risque qu’elles représentent.

Une équipe qualifiée

Mettre en place un plan de maintenance, c’est une solution efficace, mais encore faut-il être en mesure de l’appliquer. Il est important d’avoir une équipe qualifiée pour effectuer des entretiens préventifs et faire l’analyse et la maintenance de vos équipements.

Une bonne communication est la clé de la réussite

Après avoir mis en place un plan de maintenance préventive, il est important de le communiquer à vos employés. En effet, il est essentiel que vos employés soient au courant de ce qui sera réalisé et quand ce sera effectué. Une bonne communication garantit une maintenance fluide et permet d’éviter du travail supplémentaire.