Pharma 4.0 : Pourquoi digitaliser la production ?

Bien que la transformation digitale touche aux différents secteurs, l’industrie pharmaceutique a enregistré une transition lente pour intégrer les technologies connectées. En fait, ce retard peut être expliqué par la nature délicate et très réglementée de ce secteur d’activité. Cependant, l’industrie pharmaceutique est en cours de transformation et de digitalisation qui va dans le sens de l’usine intelligente. On l’appelle le Pharma 4.0 !

Découvrons comment digitaliser la production au sein de l’industrie pharmaceutique et quels sont les impacts de cette transformation !

Comment digitaliser la production ?

La production reste le maillon le plus difficile à intégrer la digitalisation de l’industrie pharmaceutique. Puisqu’elle est le cœur de l’industrie, la production est lourdement réglementée au sein de l’industrie pharmaceutique. En fait, chaque changement effectué dans la chaîne de production doit faire l’objet d’une documentation et d’une validation préalable. Les charges et les investissements nécessaires pour effectuer ses travaux ralentissent ainsi toute transformation.

En dehors de cette barrière, la digitalisation de l’industrie pharmaceutique se base sur l’implémentation des technologies de collecte et d’analyse des données. Mais également de logiciel pour améliorer la traçabilité. Le big data, l’Iot (internet des objets) et la machine learning sont les meilleurs alliés de la digitalisation de la production.

L’implémentation de l’industrie pharmaceutique au cœur des systèmes de soins et de santé induit que chaque transformation doit prendre en considération l’évolution de tous les intervenants. Ainsi, les industriels doivent rechercher des opportunités de digitalisation en se basant sur l’évolution de tout le secteur sanitaire et les technologies connectées qui s’y introduisent.

Quels sont les bénéfices de la digitalisation ? 

L’amélioration de la production

L’industrie pharmaceutique doit toujours suivre les nouveautés scientifiques et technologiques afin de s’améliorer continuellement. En fait, l’amélioration de la production s’inscrit dans les processus de l’amélioration continue. Digitaliser ces processus permet donc d’améliorer la production. L’utilisation des objets connectés pour récolter les données, utiliser le cloud pour les stocker, développer des robots, grâce à la machine learning, qui sont capables d’analyser ces informations et décider de meilleures actions à entreprendre.

Faciliter le contrôle de qualité

La digitalisation des outils de travail, de communication et des formulaires permet aux industriels d’améliorer et de faciliter les processus de contrôle de qualité. La digitalisation permet également de suivre l’évolution des GMP (BPF) et de mieux s’y conformer.

Optimiser le changement de série

Le changement de série a toujours été une source de perte de temps et de ressources à cause des travaux de standardisation en amont de toute production. Ainsi, appliquer des modèles d’amélioration continue comme le Kaizen permet d’optimiser le changement de série et de booster ainsi la production. Des instructions de travail digitalisées permettent d’améliorer le rendement de toute la chaîne de production et de booster l’efficacité des opérateurs.

Les instructions de travail digitales sont d’ailleurs particulièrement efficaces pour le nettoyage de ligne (Line clearance).

Il est l’heure de passer à l’industrie Pharma 4.0 !

La digitalisation est un passage obligatoire pour l’industrie pharmaceutique. Elle doit cependant prendre son temps pour étudier les opportunités d’évolution, tester et réglementer les processus. Ainsi, l’industrie pharma 4.0 est certainement une industrie plus proche du consommateur qui sait personnaliser ses produits en fonction des circonstances.

On vous accompagne !

Picomto est le spécialiste de la digitalisation des instructions de travail et notamment dans l’industrie pharmaceutique. Nous proposons un logiciel conforme aux GMP et FDA 21 CFR Part 11, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !