Tout savoir sur Kaizen et l'amélioration continue

Le Kaizen est l’un des systèmes d’amélioration continue les plus déployés dans l’industrie et la smart factory. L’amélioration est un processus qui consiste à apporter des optimisations des produits, des services et des processus industriels. Les efforts déployés peuvent être répartis sur des interventions ponctuelles à des intervalles bien déterminés ou être regroupés pour une implémentation globale. Découvrons maintenant tout ce que vous devez savoir sur ce système !

Définition du Kaizen

Le Kaizen peut être considéré comme un système de gestion de qualité et d’amélioration continue. Il a été créé et testé pour la première fois chez Toyota au Japon. La particularité de ce procédé est qu’il repose sur l’implication de tous les maillons de la chaîne de production dans le processus d’amélioration continue plus que sur les investissements financiers.

Le Kaizen implique ainsi les cadres et les non-cadres en les sollicitant à proposer des idées permettant d’améliorer la qualité et la productivité. De petits changements sont mis en place chaque jour d’une façon continue. Ils permettent ainsi à l’entreprise industrielle d’optimiser sa gestion, sa productivité, ses produits et sa rentabilité.

Les outils du système Kaizen

La méthode des 5S :

Développée par les Japonais, la méthode des 5S consiste à mettre continuellement en place de petites améliorations qui touchent les différents processus d’organisation.

  • SEIRI (ranger): Elle touche à l’aménagement du poste de travail en rangeant l’espace de façon à éliminer les outils et les matériaux que le travailleur n’utilise pas pour accomplir ses tâches quotidiennes.
  • SEITON (mettre en ordre): Personnaliser les places de rangement pour accorder à chaque objet une place adaptée à sa forme et ses fonctions.
  • SEISO (nettoyer): Améliorer la qualité de l’environnement de travail en soignant sa propreté. Après avoir rangé les outils de travail convenablement, il faut veiller à la propreté du poste afin d’assurer le confort de l’opérateur.
  • SEIKETSU (soigner): Soigner le poste de travail le plus rigoureusement possible durant les étapes précédentes pour que n’importe quel opérateur y trouve son bonheur.
  • SHITSUKE (respecter les procédures): Le respect des procédures précédentes est primordial pour réussir l’amélioration continue. Généralement, on désigne une personne est pour veiller sur le respect des procédures.

La méthode SMED

SMED est l’abréviation de l’expression anglaise : Single Minute Exchange of Dies. Cette méthode vise à réduire le temps de changement de série en vue d’optimiser la taille minimale du lot.

La méthode TQM (total quality management)

Cette démarche de gestion de qualité vise à impliquer toute l’entreprise. Le but étant de réduire les gaspillages et d’améliorer les éléments de sortie. L’approche TQM permet de mobiliser toutes les ressources humaines en les impliquant dans le processus d’amélioration continue.

Le lean management

Il s’agit d’une méthode de gestion de production qui tourne autour de la gestion sans gaspillage. Le lean management concerne également tous les services et les départements de l’entreprise et vise à éliminer toute inefficacité.

Les avantages du système Kaizen

Le système Kaizen touche aux différents aspects de gestion de l’entreprise. Il permet ainsi aux industriels d’appliquer un modèle d’amélioration continue peu coûteux et d’une grande efficacité. En commençant par l’optimisation du poste de travail jusqu’à la gestion administrative en passant par la gestion du gaspillage. Le système Kaizen permet d’améliorer les conditions de travail, donc booster la productivité et finalement l’amélioration de la qualité.

Quelle solution d’amélioration continue ?

Picomto est solution d’instructions de travail digitales qui redonne un outil de communication aux opérateurs pour remonter l’information terrain et alimenter les processus d’amélioration continue. N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus de renseignements.